Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Région Lorraine prend acte et se félicite de la parution au Journal Officiel de ce jour du décret n° 2011-332 du 28 mars 2011 portant déclaration d’utilité publique du projet de gare d’interconnexion TGV-TER de Vandières.

 

Ainsi, grâce à cette gare, l’ensemble des 169 gares du réseau Métrolor sera raccordé par l’intermédiaire du sillon lorrain à la grande vitesse des TGV intersecteurs, à la différence de l’actuelle gare de Louvigny qui n’est accessible que par la route.

 

Ce projet est, en outre, une réponse aux exigences du Grenelle de l’Environnement et notamment à l’objectif de réduction de l’effet de serre, ce en pleine cohérence avec le plan climat régional et les nombreuses initiatives prises par la Région Lorraine en faveur des « éco transports » (covoiturage, plate-forme portuaires multimodales, projet Saône-Moselle…).

 

Il consacre, ainsi, la politique dynamique impulsée par la Région en matière de transport ferroviaire depuis la régionalisation, qui s’est traduite notamment par une tarification parmi les plus faibles de France sur son réseau TER.

 

Cette Déclaration d’Utilité Publique confirme, s’il en était besoin, l’intérêt régional, national et européen de ce projet d’envergure, qui deviendra à terme une composante majeure du schéma multimodal de transport lorrain que la Région Lorraine ambitionne.

 

La reconversion parallèle de l’actuelle gare de Louvigny en gare fret express dotée d’une connexion directe à l’aéroport MNL, préparée par l’adhésion de la Région à l’association Eurocarex s’inscrit parfaitement dans cette ambition, ambition que la Région souhaite voir concrétiser par l’inscription de ce projet global au SNIT.

 

La gare de Vandières pourra s’appuyer sur les participations financières déjà actées par l’Etat à hauteur de 38 millions d’euros ; par le Conseil Général des Vosges à hauteur de 3 millions d’euros, la Région Lorraine ayant quant à elle inscrit sur ce projet une autorisation de programme de 70 millions d’euros et le Conseil Général de Meurthe et Moselle une autorisation de programme de 5,424 M€.

Tag(s) : #Mon engagement régional

Partager cet article

Repost 0