Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mahler-inelegant.jpgSuite à la parution dans notre édition du 24 avril dernier d'un article intitulé Les friches de l'ancienne usine Thyssen requalifiées, le maire de Talange et président du Syndicat intercommunal d'étude et d'aménagement des friches industrielles (Sieafi), Patrick Abate, s'est ému que le maire de Hagondange, Jean-Claude Mahler, organise une visite de la friche industrielle et du développement de la société ZIP (Zone industrielle du port) sise à Talange, sans l'en informer. Dans la foulée, il a adressé à Jean-Claude Mahler une mise au point sur les prérogatives de chacun.

 

« En tant que président du Syndicat des friches qui regroupe les communes de Maizières-lès-Metz, Marange-Silvange, Hagondange et Talange, je suis particulièrement étonné, comme d'ailleurs mes collègues, MM. Terrier et Brum, de constater que vous organisez une visite du site, sans y associer le président et les membres du syndicat », sermonne Patrick Abate dont le courrier résonne comme un rappel aux règles de bienséance : « Je tiens à vous rappeler ce que j'ai d'ailleurs eu l'occasion d'exprimer à l'occasion d'un certain nombre de conseils syndicaux et notamment celui du 23 mars 2010, que c'est bien le Syndicat intercommunal (Sieafi), qui, sous ma responsabilité, a travaillé sur ce projet et donné à l'investisseur privé les conditions d'accueil qui ont permis son développement. Je vous rappelle aussi le financement des pouvoirs publics dont l'État, dans le cadre du plan de relance et du FNADT, de l'Ademe pour la dépollution, du conseil régional de Lorraine (PRADT). »

 

Une coopération que n'aurait pas toujours défendue Jean-Claude Mahler : « Je tiens également à rappeler que ce syndicat avait été mis en sommeil de votre fait. Votre objectif déclaré à l'époque était de le dissoudre "parce qu'il ne servait à rien" ». Patrick Abate ajoute : « Fort heureusement, les maires de Maizières-lès-Metz, de Marange-Silvange et moi-même avons tenu bon et aujourd'hui, nous sommes face à une exemplaire requalification de friches industrielles et un projet de développement économique d'envergure ».

 

Comme ses collègues de Maizières-lès-Metz et Marange, Patrick Abate se dit « attaché au travail collectif des quatre villes (Talange, Maizières-lès-Metz, Marange et Hagondange) », soulignant qu'il a toujours veillé à ne jamais manquer de « faire état de la responsabilité du syndicat et de l'implication des maires de nos quatre communes », au moment d'assurer la promotion du site de l'ancienne usine Thyssen.

 

Article du Républicain Lorrain du 2 mai 2011

Tag(s) : #Mes projets sur Talange et le secteur

Partager cet article

Repost 0