Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un grand stade peut tout naturellement trouver sa place sur le site actuel de Saint-Symphorien sous réserve que l’agrandissement soit possible. Mais une alternative subsiste au cœur du Bassin Orne / Vallée de la Moselle sur les friches industrielles. Il ne s’agit pas de projets concurrents mais de deux réponses possibles à un même problème.

 

Grand Stade ou grand équipement ou projet de développement quel qu’il soit…

Ce qui compte c’est :

-         que les centaines de friches industrielles comprises dans le Bassin Orne / Vallée de la Moselle sortent enfin … de l’ombre

-         que l’idée d’une vision globale, d’un développement durable et équilibré entre Metz et Thionville et avec les agglomérations de Metz et Thionville, fasse enfin son chemin.

 

La difficulté c’est que le financement d’un grand stade nécessite les autorisations et la viabilité de 40000m² de surfaces commerciales... et là il n'y a vraiment rien de garanti...

 

 

Patrick ABATE répond à un Journaliste du R.L. :

 

« … Comme promis

Ci-joint ma « prose » sur le bassin Orne/Moselle entre Metz et Thionville. (cf. : Bassin de l'Orne / Vallée de la Moselle : Note d'opportunité )

 

Elle m’a valu et me vaut encore quelques inimitiés.

Beaucoup l’ont longtemps considérée (la presse locale en ayant fait largement écho) comme une très politicienne opération de communication… pour certains autres, elle est contraire à leurs intérêts strictement locaux.

Il s’avère que maintenant elle est reprise dans les discussions que nous avons ENFIN entre les Communautés de Communes du secteur et qu’elle est y compris prise en compte dans la réflexion des élus de Metz et Thionville ainsi qu’au niveau du Conseil Régional de Lorraine.

 

Ces centaines de friches industrielles sortent enfin de l’ombre…la vision d’agglomération entre Metz et Thionville et plus largement la vision d’ensemble du développement Metz / Thionville commence à s’affirmer… C’est déjà une grande victoire… Mais c’est surtout la condition du développement. C’est la condition, en particulier, de la création d’un grand équipement, quel qu’il soit, Grand Stade ou autre… et qui ne supporterait pas une concurrence entre les Collectivités du Secteur mais au contraire qui nécessiterait le CONSENSUS.

 

Un premier développement est en cours avec un lotissement industriel sur 55 Ha de friches dans une perspective multimodale (canal du Camifemo, réseau ferré, autoroute). Ce lotissement est en passe d’être retenu par l’ADEME dans le cadre des mesures anticrises gouvernementales justement à cause de l’effet de levier potentiel démontré dans mes argumentaires sur le Secteur. »


 Article du Républicain Lorrain du Jeudi 26 mars 2009

 

Tag(s) : #Actualités

Partager cet article

Repost 0