Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1-       LA LOCALISATION DU PROJET :

Le bassin de vie et d’emploi entre Metz et Thionville, sur le territoire principalement  concerné par les 3 communautés de  communes de Maizières-les-Metz, de la CCPOM, et    du Sillon Mosellan.

  

 

2-       OBJECTIF :

 

2.1.   Définir une approche politique globale, cohérente et lisible pour assurer le  développement durable et l’amélioration de la mobilité sur un territoire-clef de la Lorraine Nord au cœur du Sillon Lorrain.

2.2.      La réflexion devra être élargie aux communautés de communes voisines et aux Agglos de Metz et de Thionville.

2.3.      Intégrer cette approche globale dans l’élaboration du Schéma de Mobilité Transfrontalière (SMOT), dans le programme de développement du TER, dans le cadre de l’élaboration des Schémas de Cohérence Territoriale (SCOT) ainsi que dans le Programme de Développement et de Modernisation des Itinéraires routiers (PDMI).        

 

3-       LES ATOUTS :

 

3.1.  Ce bassin est traversé par un canal, une voie ferrée, deux autoroutes, doté de quatre gares, deux ports, plusieurs Lycées, plusieurs centaines d’hectares de friches industrielles à revitaliser, un potentiel exceptionnel d’attractivité avec les sites d’Amnéville et aussi le parc de loisirs.

3.2. Un bassin sur une superficie de 23 000 hectares représentant quelques 100 000 habitants si on ne compte que les communes  regroupées dans les 3 communautés de communes.

 

4-       LA DIFFICULTE STRUCTURELLE :

 

4.1.   L’absence de Gouvernance.

4.2.   Le morcellement du Territoire, des compétences et de l’Autorité dans 3 communautés de communes différentes, voir plus ; et donc l’inexistence d’un « lieu » commun de réflexion et d’impulsion.

 

5-        LE CONTEXTE DE MON ENGAGEMENT :

 

5.1.  Le Syndicat des Friches Industrielle que je préside est au cœur de ce bassin.

        En effet ce syndicat regroupe 4 communes : Hagondange, Maizières,

        Marange, Talange qui sont adhérentes…  aux 3 communautés de communes

        différentes citées ci-dessus.

5.2. Un projet de développement industriel (permis d’aménagement de « Maisonal » en cours d’instruction) et les ambitions de développements portée par les frères Le Douarin sur le territoire de ce Syndicat.

5.3.  Ma proposition de rapprochement des  3 communautés de Communes.

5.4.  La délégation que m’a confiée la communauté de commune du Sillon Mosellan

        pour  le « rapprochement avec les collectivités voisines ».

5.5.   La prise en compte de ce territoire comme « territoire à enjeu » par le Conseil

         Régional : il a été intégré comme tel dans les orientations budgétaires du

         Conseil Régional (DOB 2009 – Séance Plénière du 21/11/2008).  

6-       QUELQUES PROPOSITIONS :

               6.1. ECONOMIE ET URBANISME :

 

   - La dépollution des friches industrielles, implication du cluster Eco-Pôle-Lorraine,
- L’accompagnement du développement industriel et artisanal des zones de friches des villes de Rombas, Gandrange, Talange, Hagondange, Amnéville, et autres zones des 3 communautés de communes.
- L’utilisation sur Talange/Hagondange du potentiel de multimodalité (fer/canal de la Camifémo/A31-A4) : soutien au projet de la  Société "Maisonal"
-  La revitalisation du canal de la Camifémo (industrie, tourisme, loisirs et halte fluviale),
- L’accompagnement de zones d’habitat type éco-quartier (à limiter aux zones urbaines),

 

6.2. TOURISME ET LOISIRS :

 

- Le soutien au développement de Walygator in-situ et l’accompagnement dans un  développement loisir et tourisme complémentaire sur les terrains actuellement propriété de EPFL et maîtrisés via un bail emphytéotique par Wallygator,

- Création d’aire d’accueil type terrain de camping et autres solutions plein air,

- Les projets de valorisation des plans d’eau sur les bans de Maizières et villes voisines,

- L’implantation d’un Grand Equipement (type Grand Stade) ou de nouvelles activités (type Rémy Julienne) en profitant de la situation exceptionnelle du site du Syndicat des Friches Industrielles : l’accès direct aux 2 autoroutes et à la gare TGV dédié,

- D’une manière générale le soutien aux projets structurants de tourisme et de loisirs sur le bassin Orne/vallée de la Moselle, et en particulier sur les sites déjà existants : Parc de loisirs et site thermal.

 

6.3. MOBILITE ET INFRASTRUCURES :

 

-  La réalisation  de la VR 52 conformément au consensus qui a présidé dans le cadre du CPER 2000-2006. Elle doit être intégrée au Programme de Développement et de Modernisation des Itinéraires routiers (PDMI),  

-  La halte TER à Talange,

             - La mobilité transport en commun Est/Ouest à partir de cette halte qui se situerait sur un terrain disponible de 2 ha et qui pourrait accueillir le point central (type gare routière) pour un réseau autobus ; cela pourrait être un transport en commun inter urbain ; on pourrait l’appeler Transport en Commun de l’Orne et  de la Vallée de la Moselle ; cela donnerait « TeCOVeM »…en attendant mieux…
-  Une liaison type Monorail entre le site d’Amnéville, Walygator et le canal,
- Le développement de « liaisons douces », pistes cyclables et autres « chemins » verts à aménager pour relier les sites et les villes du bassin à la voie  Charles Le Téméraire et à l’Orne, ainsi qu’aux infrastructures de transport collectif.

Tag(s) : #Intercommunalité