Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PLF 2017 : nouveau rapport sur le secteur de la presse
Comme en 2015, dans le cadre du Projet de loi de finances 2016 (PLF16), j'étais rapporteur pour avis sur la mission "Médias, livres et industries culturelles" et plus particulièrement sur le programme "Presse" dans le cadre du PLF 2017.
 
Une nouvelle fois, j'ai été amené à auditionner de nombreuses personnalités du monde de la presse, représentants des métiers de l'information, directeurs de rédactions, presse locale, syndicats de la presse, représentants de la distribution de la presse en France... Ce sont cette année plus d'une dizaine d'auditions qui ont été menées.
 
Mon rapport dresse le tableau d'une presse papier qui éprouve des difficultés à tenir la tête hors de l'eau et d'une presse numérique dont le modèle tend à s'affirmer de plus en plus mais qui peine tout de même à compenser la perte de vitesse de la presse papier.

Est également abordé le volet des aides publiques à la presse et aux acteurs de la diffusion et de la distribution qui subissent logiquement la baisse constante des ventes de journaux.

Parmi ces aides, les aides au pluralisme dont je me satisfais de la nouvelle progression de 3,5% en 2017 par rapport à 2016. Ces aides constituant un véritable bol d'oxygène pour les petites rédactions locales et régionales leur permettent de survivre. Car il s'agit bel et bien d'une question de survie pour ces rédactions.
 
L'enjeu est de taille puisque la question de la préservation d'un modèle libre, pluraliste et indépendant de l'information se pose plus que jamais à l'heure où la majorité des titres se trouve entre les mains d'une poignée de milliardaires.
 
Je suis par ailleurs intervenu à de nombreuses reprises afin de tirer la sonnette d'alarme quant à la concentration dramatiquement croissante des médias dans notre pays.
 
Il est cependant à regretter que la droite sénatoriale, majoritaire à la chambre haute, ait déposé une question préalable. Cette procédure donne lieu à l'annulation pure et simple des discussions qui, de fait, ne se sont pas tenues.
 
Vous pouvez consulter mon rapport en cliquant sur le lien ci-dessous :
Tag(s) : #Au Sénat, #presse, #fiscalité