Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aujourd'hui, journée de mobilisation sur le terrain auprès des salariés de VAGLIO à Malancourt-la-Montagne et ceux d'AKERS Thionville qui ne connaissent pas la même situation, certes, mais qui avaient pour point commun d'être en grève depuis plusieurs jours maintenant.

Je suis parti à la rencontre de ces dizaines de travailleurs mosellans, non seulement pour leur témoigner mon soutien et mon écoute, mais également pour évoquer l'avenir, celui de leurs entreprises, le leur.

 

Les salariés de VAGLIO - société plus que jamais en danger au regard de la baisse d'activité de la célèbre Carrière de Jaumont ces derniers mois - se mobilisaient pour dénoncer l'absence totale de dialogue avec leur direction et notamment la décision de cette dernière de procéder à la mise à pied de 5 salariés de l'entreprise "pour faute grave", sans qu'aucun motif concret ne leur soit communique et surtout sans que ces salariés n'aient accompli d'actes qui justifient une telle décision.

Ces 5 personnes vont probablement faire l'objet d'une procédure de licenciement. C'est une injustice avérée et une menace supplémentaire pour le personnel de cette entreprise.

La mobilisation pour l'heure reste entère, les problèmes sont loin d'être réglés... Et la mobilisation se poursuit lundi 22 février.

 

Quant aux salariés d'AKERS Thionville, ils avaient une nouvelle à demi teinte à annoncer puisqu'ils sont parvenus à un accord avec leur direction mais au prix fort d'une forte diminution de l'activité du site, voire de sa fermeture.

La seule offre de reprise qui a été déposée pour le moment, celle d'ASCOMETAL, permettrait de ne conserver que 35 postes sur place.

Au sortir des négociations, ce sont 2 millions d'euros qui seront versés aux salariés, en plus des indemnités légales dans le cadre du plan social.

Je me réjouis que leur lutte soit ainsi récompensée, mais je reste amer quant aux conséquences sur les plus jeunes d'entre eux ainsi que sur l'emploi au sein de notre territoire.

J'appelle de mes voeux la direction, les acteurs publics et les banques à se mettre d'accord sur l'éventuel financement du projet de reprise du directeur du site qui permettrait de conserver 116 emplois à Thionville. 

Sur le terrain pour la sauvegarde de l'emploi au sein de notre territoire
Sur le terrain pour la sauvegarde de l'emploi au sein de notre territoire
Sur le terrain pour la sauvegarde de l'emploi au sein de notre territoire
Sur le terrain pour la sauvegarde de l'emploi au sein de notre territoire
Sur le terrain pour la sauvegarde de l'emploi au sein de notre territoire
Sur le terrain pour la sauvegarde de l'emploi au sein de notre territoire
Sur le terrain pour la sauvegarde de l'emploi au sein de notre territoire
Sur le terrain pour la sauvegarde de l'emploi au sein de notre territoire
Sur le terrain pour la sauvegarde de l'emploi au sein de notre territoire
Tag(s) : #Actualités, #Emploi

Partager cet article

Repost 0