Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 AKERS THIONVILLE : FIN DU CONFLIT SOCIAL MAIS NOUVEAU COUP DUR POUR L'INDUSTRIE ET L'EMPLOI

Les salariés et la direction du site industriel AKERS Thionville ont finalement trouvé un accord qui prévoit 2 000 000 d’euros d’indemnités qui s’ajouteront aux obligations légales relatives au plan social.

C'est que m'ont confirmé les salariés du site que j'ai rencontré durant leur mouvement de grève.

Je me félicite de cet accord qui met fin à une période de grande incertitude pour le personnel.

Bien qu’il constitue un véritable point positif pour les salariés du site, cet accord laisse présager la fermeture prochaine de l’usine où du moins une réduction très importante de sa production.

Au lendemain de la date limite de dépôt des offres de reprises, le sort réservé au site thionvillois ne laisse pas beaucoup de place au doute.

En effet, à ce jour la seule offre de reprise financée concerne ASCOMETAL qui reprendrait 50 salariés d’AKERS Thionville. Cela comprend 35 emplois sur le site et 15 sur le site d’ASCOMETAL Hagondange. Par ailleurs, 25 propositions de reclassement seront présentées à l’ensemble des salariés d’AKERS sur les sites ASCOMETAL de Custines, le Marais et Fos-sur-Mer.

Concernant les propositions de reprise évoquées dans mon courrier à M. le Préfet (ci-joint), il s’agit plus précisément de lettres d’intention qui ne peuvent, pour le moment, s’appuyer sur aucune base financière.

La proposition de M. VERMERSCH, actuel directeur du site AKERS de Thionville, reste la plus intéressante pour l’économie de notre bassin de vie et d’emploi avec le maintien total de l’activité à Thionville et de 116 postes sur place.

Je regrette que les efforts nécessaires qui doivent être entrepris afin de financer cette option de reprise n'ont, à ce jour pas abouti.

Il faudrait qu'un tour de table puisse aboutir sur des moyens de financement avec la direction, les banques et les acteurs publics de ce dossier ( la Région ACAL notamment) pour trouver des solutions qui permettraient de pérenniser l’activité du site thionvillois.

C'est l'intérêt de notre bassin de vie de Metz-Thionville, de notre savoir faire industriel, des salariés, mais aussi des nombreuses entreprises sous-traitantes qui vont elles aussi payer les pots cassés…

 

P. ABATE

Sénateur-Maire de Talange

 

Crédit Photo : Pierre HECKLER - Le Républicain Lorrain

 

 

 

MON COURRIER A M. LE PREFET DE LA MOSELLE

 AKERS THIONVILLE : FIN DU CONFLIT SOCIAL MAIS NOUVEAU COUP DUR POUR L'INDUSTRIE ET L'EMPLOI
 AKERS THIONVILLE : FIN DU CONFLIT SOCIAL MAIS NOUVEAU COUP DUR POUR L'INDUSTRIE ET L'EMPLOI
 AKERS THIONVILLE : FIN DU CONFLIT SOCIAL MAIS NOUVEAU COUP DUR POUR L'INDUSTRIE ET L'EMPLOI
 AKERS THIONVILLE : FIN DU CONFLIT SOCIAL MAIS NOUVEAU COUP DUR POUR L'INDUSTRIE ET L'EMPLOI
Tag(s) : #Actualités, #Au Sénat, #Emploi, #Economie