Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi faire le choix d'un site qui augmente le temps de transport scolaire pour vos enfants et qui éloigne l'équipement aquatique communautaire de la rive droite ?

Pourquoi faire le choix du plus cher ? Pourquoi avoir fait le choix du site le plus mal situé, à la limite du ban de la Communauté et à proximité de la piscine d'Amnéville ?

Pourquoi avoir porté si peu d'intérêt pour les établissements scolaires et la jeunesse de notre territoire ?

Le site de la Ballastière à Hagondange a été choisi par vote secret et sans aucune explication.

Le choix qui a été fait, et qui reste sans véritables explications, est contraire à ce qui avait été voté sous la responsabilité du Président Fondateur de Rives de Moselle, M. MICHEL, Maire Adjoint de Ennery à l'époque.

Depuis 2012 les Élu(e)s Communautaires, parmi lesquels M. Mahler, travaillaient à un Programme de Réalisation d'un centre aquatique qui devait se situer à la sortie autoroutière Talange-Hagondange et non à la Ballastière à Hagondange.

Ce site n'avait même pas été proposé par M. Mahler. Le terrain était trop petit, moins bien placé, l'opération trop compliquée pour M. Mahler lui même. A votre disposition, les comptes rendus de réunions et toutes les études en cliquant ici.

Si M. Mahler, à peine élu Président de la Communauté de Communes, n'avait pas bloqué le concours d'architecte, les travaux auraient pu commencer dès cette année.

En effet, les travaux de remblais et d'aménagement à la sortie autoroutière commencent dans les prochaines semaines. Comme prévu, le terrain sera bientôt prêt à accueillir des équipements.

Nos enfants attendront encore deux à trois ans minimum car les calculs politiciens, et, pour M. Mahler, la volonté de régler des comptes politiques ont prévalu sur le bon sens et l'intérêt général.

Que de temps et d'argent public perdus, ou encore à perdre.


Les études l'ont montré, Talange à la sortie autoroutière c'est :

- moins cher à la construction et moins cher en coûts de fonctionnement,
- plus d'attractivité et plus d'accessibilité,
- moins de temps de transports scolaires et plus de sécurité,
- un terrain plus facilement constructible avec moins de contraintes de sols,
- plus de place de parkings et plus de réserves foncières disponibles.


Et, pour construire un équipement sur la Ballastière à Hagondange, il faudra démolir la piscine actuelle ou essayer de la réhabiliter.

Aucune étude sur un tel chantier de réhabilitation. En effet, les deux bureaux d'études avaient d'emblée exclu une telle possibilité : cher, complexe et incompatible avec le Programme de Réalisation prévu.

Le site de la Ballastière se trouve à la limite du ban d'Amnéville. On est donc à peine à 1,5 Km de la piscine du Centre Thermal alors que le site de la sortie autoroutière à Talange se trouve plus au cœur du territoire de nos 20 Communes !

Faut-il rappeler que ce site de la sortie autoroutière est beaucoup plus accessible pour les jeunes et les familles de la Rive droite que celui de Hagondange ? Moins éloigné ! Et bien sûr, sans avoir à traverser tout Hagondange. De plus, le site de la sortie autoroutière est directement accessible par les voies vertes de la communauté de communes !

- Il n'a pas été tenu compte des études qui ont montré que plus de 80 % des écoles primaires de nos 20 communes sont à moins de 10 minutes du site de la sortie autoroutière.

Préfère-t-on que les enfants perdent leur temps dans les transports scolaires ?
Ne se préoccupe-t-on pas des dangers et des difficultés de circulation et de parking pour les transports scolaires qui vont traverser tout Hagondange ?

- Il n'a pas été tenu compte des 800 élèves du Lycée Eiffel.

Comment peut-on ainsi sacrifier l'intérêt des élèves et des étudiants du seul Lycée de notre territoire ?

Ces trois dernières années, grâce aux efforts combinés de la Région Lorraine, du Rectorat, de la communauté éducative du Lycée et de la Ville de Talange, le Lycée Eiffel est devenu un Lycée d'enseignement général et technologique, un des grands lycées de notre Académie.

On est passé de moins de 500 élèves à plus de 800 élèves !
Comment ne pas comprendre qu'un équipement comme un centre aquatique est un moyen extraordinaire de renforcer le développement du Lycée Eiffel et d'améliorer la vie des élèves ?

Le Lycée Eiffel est le seul Lycée de notre Communauté de Communes, cela a-t-il été oublié ?

- Il n'a même pas été tenu compte des 500 élèves du Collège Paul Langevin de Hagondange qui auraient accès à pied au centre aquatique s’il était situé à la sortie autoroutière à Talange.

En effet, aujourd'hui, c'est à pied qu'ils se rendent au restaurant scolaire du lycée Eiffel.
Comment peut-on priver d'un accès piétons à la piscine dans le temps scolaire les 500 adolescents d'un des trois collèges de notre territoire ?

Comment ne pas dénoncer ce sacrifice inadmissible de l'intérêt de nos jeunes ?
Comment ne pas dénoncer le gaspillage de l'argent public ?

DEMANDEZ UN DEBAT PUBLIC ET UNE CONSULTATION CITOYENNE

Tag(s) : #Intercommunalité, #Rives de Moselle, #Centre aquatique

Partager cet article

Repost 0